Quels pays choisir pour faire un voyage culinaire ?

Choisir une destination en fonction de sa gastronomie est devenu très tendance pour de nombreux voyageurs pour appréhender le goût d’un pays. Voici trois pays du monde où vous aurez l’occasion de vivre de nouvelles expériences culinaires et profiter de passionnantes découvertes gustatives. Bon voyage et, surtout, bon appétit à vous !

Assister à un atelier de cuisine, un des points forts d’un voyage au Japon

Pendant un voyage culinaire au Japon, vous découvrirez sans conteste une palette variée de mets qui s’offrent à vous à travers les ateliers de cuisine, les visites des marchés et les dégustations. Pour cela, vous avez le choix entre vous rendre à Tokyo, la capitale mondiale de la gastronomie, ou bien à Kyoto, une ville impériale où se transmettent de génération en génération les traditions culinaires millénaires. Vous pourrez également rejoindre Osaka, une ville étonnante de créativité culinaire et de diversité des goûts et des saveurs japonais.

cuisine asiatique

La cuisine japonaise, appelée dans le pays « Nihon ryōri », est constituée de viande, de fruits de mer, d’anguille, de riz, de nouilles, de tōfu, de légumes, ou encore d’algues nori. Ces derniers sont généralement assaisonnés avec des condiments locaux. Au cours d’un atelier de cuisine, vous accompagnerez par exemple un chef étoilé pour apprendre comment préparer et cuisiner un repas japonais comme les sushis, les sashimis, le sukiyaki, les nouilles udon et soba, les rāmen, les plats en sauce teriyaki, les okonomyakis, le nattō, etc. Une dégustation est bien sûr prévue à la fin de l’atelier. Vous verrez tout de suite que la préparation et le goût diffèrent de ce que l’on sert dans les restaurants japonais dans d’autres pays.

Orienter la découverte de l’Inde vers la gastronomie et les arts culinaires

L’Inde, pays du sud de l’Asie, n’est pas seulement appréciée pour le parfum suave et capiteux du jasmin grandiflorum, du lotus, des chrysanthèmes, des roses et du bois de santal. Dès l’entrée dans un restaurant indien, l’odeur des épices vous fera voyager. En effet, les épices y sont omniprésentes : ajowan, asa fœtida, badiane, cassia, cardamome, cannelle, coriandre, cumin, gingembre, safran, clou de girofle, poivre rouge, muscade et bien d’autres. Ses mélanges d’épices, de curry et de divers ingrédients font de la cuisine indienne une cuisine particulière pleine de saveurs. Par ailleurs, les plats sont habituellement à base de riz, de galettes ou de pains.

cuisine indienne

En tout cas, selon la religion et les traditions, ou bien si vous vous rendez d’une région à une autre, les spécialités locales peuvent être vraiment différentes. En fait, la gastronomie et les arts culinaires en Inde sont généralement classés en deux catégories : la cuisine indienne du nord et celle du sud. Les spécialités du sud par exemple sont souvent à base de légumes, de lentilles et de fruits secs cuits avec des épices, car la population est végétarienne. Pour apprécier votre séjour gastronomique dans l’Inde du Sud, il est recommandé de goûter par exemple le fameux thali, le dhal, le riz biryani aux légumes, ou encore le naan au fromage. Au nord, par contre, la viande est beaucoup plus consommée. On y mange surtout du mouton et du poulet.

Associer gastronomie et découverte pour un voyage exceptionnel au Maroc

Sachez que la cuisine marocaine rencontre aussi un franc succès auprès des voyageurs gourmands. Elle est épicée, mais pas pimentée. De plus, elle joue sur les contrastes de goûts sucrés-salés et sur les plantes aromatiques d’usage pour la cuisine marocaine, pour le plus grand plaisir de vos papilles. La table marocaine puise surtout son influence dans les multiples traditions : berbères, arabes, andalouses, européennes et juives.

cuisine marocaine

Si vous êtes épuisé après vos interminables visites touristiques, n’hésitez pas à reprendre des forces en mangeant par exemple un tajine. C’est le plat le plus répandu au Maroc. Il y a aussi le couscous, le méchoui, la salade méchouia, la soupe harira, les boulettes de viande keftas, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *